- Ligne THT : le tunnelier français creusera en septembre

Posté par admin le 16 mars 2011

.

Reprise à but informatif:

.

 

 

 

 

Ligne THT : le tunnelier français creusera en septembre

Le 16 mars à 06h00 par Josianne Cabanas | Mis à jour le 16 mars

La station de Baixas.
La station de Baixas. PHOTO/Photo H. J.

C’est le secrétaire général de la préfecture, Pierre Regnault de la Mothe, qui a mené la réunion. Face à lui, outre MM. De coeur et Boullin représentant RTE et INELFE, les délégués du collectif Non à la THT, du Sydeco, de Defensa de la Terra, et de nombreux maires ou adjoints de communes concernées par le tracé souterrain de la THT. Pour Jean-Jacques Planes, président de Non à la THT, cette réunion a été globalement positive : « J’estime que RTE a répondu à toutes les problématiques et inquiétudes légitimes des maires et habitants concernés, avec rapidité et compétence. Nous restons vigilants, mais force est de constater que RTE a pris en compte toutes nos observations ».

Le point des travaux

Côté catalan, le tunnelier Alberas a commencé à forer sur 25 m. En avril, il devrait atteindre sa pleine cadence. Côté français, on note un retard lié à l’impact environnemental de la piste d’accès, mais le tunnelier Canigou devrait faire des essais en mai-juin et commencer à creuser le 1er septembre. Le creusement se fera sous les Chartreuses du Boulou. Des experts juridiques examineront les constructions sur une bande de 100 m autour de la galerie technique, afin de déterminer, s’il y a lieu, des préjudices ultérieurs. Des capteurs seront installés dans les caves, afin de mesurer les vibrations. « Le tube sera de 8,30 m, rien à voir avec la puissance des tunneliers qui ont creusé la LGV », rassure Jean-Jacques Planes.

A Baixas, la partie bâtie de la station de conversion est confiée à un groupement d’entreprises locales, dont Fondeville. En outre, 2 millions de travaux ont été attribués par RTE à des entreprises des P.-O. Cet ensemble de marchés représente, pour l’économie départementale, l’équivalent de 70 à 80 emplois temps plein pendant un an. Reste à savoir ce que décidera INELFE pour les tranchées de câblages.

Des précautions 
La question hydrologique continue à faire l’objet d’une attention particulière, tout comme l’impact du chantier sur la flore et la faune. Des dispositions seront prises pour ne pas gêner les activités professionnelles des riverains, comme par exemple les vendanges. Enfin, des mesures des champs électromagnétiques seront effectuées par RTE, mais seront assorties de contre-mesures réalisées par le collectif, sous la surveillance du professeur Le Ruz. Parce que, c’est bien connu, la confiance n’exclut pas le contrôle.

 

 

 

 

.

Source:

 http://www.lindependant.fr/2012/03/16/tht-le-tunnelier-francais-creusera-en-septembre,123940.php

.

.

.

 

Laisser un commentaire

 

lycroc |
tanguyreve |
foclermont |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | collectifeauequitablelille
| Love cougar - Pour les amou...
| ccomvousvoulez