- Crimes environnementaux de Vinci en Russie ― nouvelles preuves par les images satellites

Posté par admin le 4 mai 2012

.

Crimes environnementaux de Vinci en Russie ― nouvelles preuves par les images satellites

Submitted by khimkinews on Thu, 04/26/2012 – 17:50

Le mouvement pour la défense de la forêt Khimki a déjà accusé Vinci de multiples crimes environnementaux, en plus de graves violations des droits de l’homme, lors du projet d’autoroute à péage Moscou-Saint-Pétersbourg.NWCC LLC, la société russe qui détient la concession pour ce projet, est en faitun consortium constitué expressément pour cette réalisation et elle appartient à Vinci ainsi qu’à plusieurs sociétés-écrans louches, établies dans les paradis fiscaux: http://www.khimkiforest.org/documents/vinci-cover-oligarches-and-tax-havens-russias-first- road-ppp.

Vinci a négligé d’établir un dialogue avec la société civile russe qui est, comme on peut s’y attendre, outrée par cette destruction insensée de la nature.Le Pacte Mondial (Global Compact) a placé Vincidans la liste des sociétés refusant de communiquer etcelle-ci risque à ce titre une expulsion de cette initiative.

Ce qui n’a pas empêché Vinci de nier à de multiples reprises toutes les allégations, en désignant la compagnie nationale russe Avtodor et le gouvernement russe comme seuls responsables de la sélection du tracé de l’autoroute et des travaux préliminaires.Toutefois, les faits démontrent l’intervention directe de Vinci dans un autre crime environnemental concernant ce projet, à savoir, la destruction de la rivière Kliazma.

Cette rivière alimente partiellement Moscou en eau potable. C’est l’une des rares sources d’eau intacte et non polluée près de la capitale, un lieu accueillant de nombreuses espèces protégées, qu’il s’agisse d’animaux, d’oiseaux, de poissons ou de plantes.Selon une évaluation environnementale indépendante, la Kliazmademeure le seul couloir migratoire encore ouvert pour les mammifères dans la région.

- Crimes environnementaux de Vinci en Russie ― nouvelles preuves par les images satellites dans - Forêt de Khimki 0

 

Néanmoins, on procède à la destruction de cet espace naturel pour faire place à cette même autoroute Moscou-Saint-Pétersbourg et, sans surprise, son tracépasse par un maximum d’espaces naturels qui, selon la législation russe, s’avèrent plus faciles àacquérir que les zones industrielles abandonnées.

Selon le projet, il est prévu de rempli le cours d’eau de la Kliazma sur 1,3 km, uniquement pour pouvoir construire les postes de péages autoroutiers.

Возможно, формат этой картинки не поддерживается браузером.

C’est proprement scandaleux, d’autant qu’il existe à proximité un immense terrain libre dans Molzhaninovo. Toutefois, ledit terrain présenterait apparemment un grand intérêt pour la construction de bâtiments commerciaux, ce qui justifie la décision de sacrifier la rivière Kliazma.

Les travaux préliminaires pour la destruction de la Kliazma étaient déjà bien avancés avant que la société NWCC LLC de Vinci ne s’implique activement dans le projet. Entre octobre 2010 et avril 2011, on a construit un canal de dérivation pour détourner les eaux de cette rivière vouée à la disparition. Néanmoins, durant l’été 2011, le canal de détournement était encore fermé et les eaux s’écoulaient normalement dans le chenal.

Les pires craintes se sont matérialisées entre janvier et mars 2012, comme on peut le voir sur les deux photos prises par satellite ci-dessous (voir le site Web de Transparent World).

 

25 janvier 2012 :

Возможно, формат этой картинки не поддерживается браузером.

16 mars 2012:

Возможно, формат этой картинки не поддерживается браузером.

La seconde image satellite indique que la rivière Kliazma a été enterrée sur deux cents mètres.Le chantier est clairement visible, avec sa route d’accès.

À l’heure actuelle, NWCC LLC de Vinci est la seule société qui a la permission de faire des travaux surle projet autoroutier Moscou-Saint-Pétersbourg (no 03-1/125 depuis le 1er septembre 2011).Autrement dit, il est maintenant impossible de nier le fait que le consortium Vinci est manifestement et directement impliqué dans la destruction de l’environnement en Russie.Durant une inspection du chantier par les activistes, les ouvriers n’ont montré aucun des documents autorisant les travaux.Toutefois, ces derniers ont mentionné qu’ils avaient été engagés par une « société française ».Ils se sont même vantés qu’une autre société française est en train de « superviser » les aspects environnementaux du projet.Il ne fait aucun doute que cette dernière phrase désigne la société Pur Projet dont le représentant M. Tristan Lecomte a visité le camp des activistes dans la forêt Khimki Forest, pour essayer, avec la police russe, de les persuader quitter les lieux.http://www.khimkiforest.org/news/project-pure-no-jews. Inutile de préciser qu’aucunsigne de prise de conscience environnementale n’a été vu sur le site de destruction de la rivière.

On doit également mentionner que les travaux de construction n’ont pas été réalisés directement dans la forêt Khimki durant l’automne 2011. Toutefois, le projet n’a pas été abandonné et il continue de provoquer des dommages environnementaux qui relèvent maintenant de la responsabilité du consortium Vinci.

Mouvement de défense de la forêt Khimki!
Pour préserver la forêt Khimki, plusieurs possibilités vous sont proposées : http://www.khimkiforest.org/news/how-support-khimki-forest-defenders-who-are-risking-health-and-life-forest

Il vous est également possible de demander à la société Pur Projet pourquoi elle a décidé de prendre part à un projet aussi polluant que celui de l’autoroute Moscou-Saint-Pétersbourg en dépit de l’image « écolo » qu’elle se veut se donner. contact@purprojet.com
(+33)9 81 30 91 43

.
Source:
http://www.khimkiforest.org/fr/news/crimes-environnementaux-de-vinci-en-russie-%E2%80%95-nouvelles-preuves-par-les-images-satellites
.

Laisser un commentaire

 

lycroc |
tanguyreve |
foclermont |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | collectifeauequitablelille
| Love cougar - Pour les amou...
| ccomvousvoulez