• Accueil
  • > - Nucléaire
  • > - Plusieurs avis « d’incidents » émis par l’Autorité de Sûreté Nucléaire sur le site de la SICN de Veurey

- Plusieurs avis « d’incidents » émis par l’Autorité de Sûreté Nucléaire sur le site de la SICN de Veurey

Posté par admin le 6 mai 2012

Non-respect des règles générales de surveillance et d’entretien du site SICN de Veurey-Voroize (38)

Paris le 28 avril 2010
Installation(s) concernée(s) :

  • Usine de fabrication de combustibles nucléaires (SICN Veurey Voroize) - Fabrication de substances radioactives – Veurey Voroise – SICN

A la suite des constatations faites par l’ASN lors de l’inspection du 23 mars 2010, la société SICN a déclaré à l’ASN un événement significatif pour la sûreté et la radioprotection sur son site de Veurey-Voroize (département de l’Isère).

Il est apparu au cours de cette inspection que plusieurs exigences des règles générales de surveillance et d’entretien (RGSE) du site n’avaient pas été respectées :

- les échéances des contrôles périodiques annuels de certains matériels de radioprotection et de levage étaient dépassées ;

- les derniers contrôles périodiques de deux poteaux incendie avaient mis en évidence des écarts qui n’ont pas été formellement pris en compte ;

- plus de 28 bouteilles d’oxygène étaient entreposées sur le site, alors que les RGSE limitent ce nombre à 10.

Les RGSE définissent les conditions de surveillance des installations visant à garantir la protection des travailleurs, de l’environnement, et du public.

Le site de Veurey-Voroize est exploité par la société SICN, qui appartient au groupe AREVA. Constitué desinstallations nucléaires de base (INB) n°65 et 90, il a notamment permis de fabriquer le combustible pour les anciens réacteurs nucléaires de type « uranium naturel-graphite-gaz » (UNGG). L’ensemble du site est aujourd’hui en phase finale de démantèlement.

Cet événement n’a pas eu de conséquence pour le personnel de l’installation, et n’a pas entraîné de rejets dans l’environnement. Les installations ont rapidement été mises en conformité.

En 2009, deux évènements significatifs avaient également été déclarés par SICN à la suite d’inspections de l’ASN. Ils avaient été classés au niveau 0 de l’échelle internationale des événements nucléaires (INES), qui compte 7 niveaux.

Cet incident a été classé au niveau 1 en raison des lacunes en matière de culture de sûreté qu’il révèle.

 

 

Perte de la détection automatique incendie sur l’ensemble du site

Paris le 19 septembre 2006


Installation(s) concernée(s) :

  • Usine de fabrication de combustibles nucléaires (SICN Veurey Voroize) - Fabrication de substances radioactives – Veurey Voroise – SICN

Le 11 septembre 2006, alors que des travaux de démontage étaient en cours, un câble électrique a été sectionné. Cette opération a eu pour conséquence de rendre inopérants les reports d’alarme de détection incendie au poste de garde pour l’ensemble du site.

L’entreprise prestataire en charge de la surveillance de ces alarmes a détecté la défaillance une demi heure après le sectionnement du câble. Elle a informé l’exploitant de cette défaillance par messagerie électronique sans s’assurer que l’exploitant avait pris connaissance de l’information. L’exploitant n’a été informé de manière effective que le 13 septembre 2006.

L’exploitant a mis immédiatement en place des mesures compensatoires sous forme de rondes pour pallier l’indisponibilité de l’alarme assurant la détection incendie.

L’établissement SICN de Veurey-Voroize, actuellement en cours de dénucléarisation, avait pour activité la manipulation de combustible nucléaire.

En raison de la dégradation de la défense en profondeur, d’un manque de culture de sûreté et de procédures de communication inadaptées entre la société SICN et l’entreprise prestataire en charge de la surveillance du site, l’Autorité de sûreté nucléaire a décidé de classer cet événement au niveau 1 de l’échelle INES qui en comporte 7.

 

 

Non respect d’une condition d’exploitation à l’atelier de pastillage

Paris le 13 avril 2005
Installation(s) concernée(s) :
  • Usine de fabrication de combustibles nucléaires (SICN Veurey Voroize) - Fabrication de substances radioactives – Veurey Voroise – SICN

Le 7 avril 2005, au moment du transfert d’un chariot de manutention de bouteillons, depuis l’atelier de pastillage vers l’atelier de recyclage, un opérateur a constaté la présence de cinq bouteillons en surcharge de poudre d’oxyde d’uranium (dépassements de 70 à 530 grammes).

L’élaboration des assemblages combustibles destinés aux réacteurs à eau pressurisée, engendre nécessairement des rebuts de fabrication. Ceux ci sont collectés et recyclés dans le procédé.

L’incident s’est produit au niveau du four de grillage de la ligne n° 1 de fabrication des pastilles d’oxyde d’uranium. Ce four transforme les rebuts en poudres, lesquelles sont conditionnées en récipients calibrés, dits « bouteillons ». Pour faire face au risque de criticité (apparition d’une réaction en chaîne), des règles strictes régissent le remplissage des récipients (limite de masse admissible) et leur entreposage (règle d’espacement).

Il s’avère que le ou les opérateurs ayant effectué les opérations de remplissage, de pesée et d’étiquetage des bouteillons n’ont pas réagi au franchissement de la limite prescrite de 17kg et n’ont donc pas appliqué la procédure qui prévoit, en telle situation, d’informer la maîtrise et d’effectuer immédiatement une répartition de chacun des bouteillons concernés en deux, afin de revenir dans les conditions normales d’exploitation.

L’exploitant montre, après vérification, qu’il restait des barrières disponibles vis à vis du déclenchement spontané d’une réaction nucléaire. Par ailleurs, les règles de prise en compte du risque de criticité comportent elles-mêmes des marges très importantes, afin d’intégrer, de manière sûre, l’erreur d’opérateur telle que celle faisant l’objet du présent avis.

L’incident n’a pas eu de conséquence sur le personnel, ni sur l’environnement.

En raison du non respect d’une prescription de sûreté, l’incident a été classé au niveau 1 de l’échelle INES                                     

 

Source:

http://www.asn.fr/index.php/L-ASN-en-region/Division-de-Lyon/Installations-en-demantelement/Usine-de-fabrication-de-combustibles-nucleaires-SICN-Veurey-Voroize/Avis-d-incidents

 

 

 

Laisser un commentaire

 

lycroc |
tanguyreve |
foclermont |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | collectifeauequitablelille
| Love cougar - Pour les amou...
| ccomvousvoulez