- Notre Dame des Landes : « on est toujours là »

Posté par admin le 27 octobre 2012

Notre Dame des Landes : « on est toujours là »

 

- Notre Dame des Landes :

Zone à défendre - 27 octobre 2012

 


Vendredi 26 octobre 2012

1h59 : bonne nuit et à demain ! :)

00h39 : le fête continue, la route est bloqué ! :)

23h : tout se passe bien, pas de visite désagréable vers la fête de résistance sur la ZAD :)

21h57 : il y a une manif qui vient de passer en face de chez nous, avec une batucada et on sait pas combien personnes dérrièrre qui marche direction La Saulce, il nous semble qu’il aura une petite fête qui s’installe …… :)

17h48 : on se prépare pour le début de la semaine de résistance contre les expulsions, pas trop de choses autre qui se passe niveau flics. Tant mieux :) on reste içi dérriere les ordis pour vous tenir en courant de déroulement de ce soir…..la fête commence bientôt,

16h41 : en a l’impression que la meute est parti en weekend depuis les Ardillières, c’est bien, ils vont pas nous manquer, et on peut lancer la semaine de résistance qui commence CE SOIR 21H a la vache rit !!! Venez nous joindre ici, des bottes, une frontale et hop !!!!

15h20 : les flics au Ardillières sont repartis vers Notre dame des Landes, apparement ils étient avec la police scientifique ( eux qui s’interessent pour l’ADN par example ), les flics font leur tour en bagnole aussi vers le Liminbout. C’est bon les gars, vous avez assisté la déstruction la bas, laissez nos voisins tranquilles !

14h45 : par surprise on aprend pourquoi ils sont venus vers la bas : la maison a été re-ouverte hier ! quelques fourgons se déplacent direction Vigneux

14h29 : ils sont dans le jardin de la maison au carrefour, cherchent quelque choses. ( des oeufs de paque le gars se trouvent que en printemps….)

14h25 : ils sont arrivés au carréfour de Ardillières, ils bloquent le carrefour, ils sont aussi en face de la maison de nos amiEs vers la bas.

14h23 : les fourgons de Notre dame des Landes sont en train de partir direction Ardillières. faites attention a vous !!!

14h12 : il y a 5 fourgons a la place de la poste à Notre dame des Landes en train de s’equiper …..

13h52 : les keufs paraissent trop occupés de virer nos amiEs de lieu unique a Nantes ? Solidarité avec eux !!! On pense a vous !

Pour celles et ceux qui le veulent et sont disponibles, il y a besoin de gens pour la cuisine collective à la Vache Rit, de 10h à 12h pour préparer pour le midi, de 17h à 19h pour le soir.

11h30 : la voiture en question, qui était bleue, aurait été vue ensuite recolorée du côté de la Paquelais … elle aurait croisée des oeufs de peinture

10:20 : une voiture de gendarmerie avec la physionomiste à son bord patrouille dans le coin

9:30 : verdict du juge d’exécution des peines : Le Rosier a un délai jusqu’au 15 novembre La Sécherie a un délai jusqu’au 27 décembre !!!

On n’a pas fini de les emmerder !!! L’appel pour ce we reste valable pour être ensemble, défendre les lieux expulsables, reconstruire et préparer la suite !

9:00 : quelques rares voitures de gendarmes à l’horizon …

7:00 : La ZAD se réveille doucement au son de Radio Klaxon qui diffuse des extraits de reportage des jours derniers et le jingle de la manif de réoccupation ….(ce soir, on saura la date !)

………………………………..

Communiqué de presse de Zone à Défendre

Depuis 2 semaines, des habitantEs de la ZAD et des personnes de tous horizons s’organisent pour faire face à une imposante opération militaire mise en place pour expulser et détruire maisons et cabanes en vue de la construction d’un aéroport.

Certaines de ces habitations étaient occupées depuis plusieurs années par des opposantEs venuEs rejoindre la région pour lutter contre ce projet. D’autres maisons étaient louées par des personnes contraintes de déménagr sous la pression de Vinci.

A partir du 27 octobre, 3 autres maisons seront expulsables « légalement ». Nous invitons donc tout le monde à rejoindre la lutte ce weekend du 27 au 29 et plus, pour défenre collectivement ces maisons, construire de nouvelles installations, échanger autour de la lutte, partager un moment convivial.

Comme le montre l’ampleur du mouvement de solidarité à l’oeuvre en ce moment cette lutte ne concerne pas que les personnes qui perdent leurs maisons ici. Partout les mêmes politiques et mécanismes d’aménagement et de planification ont pour but le contrôle et la rentabilisation économique du territoire. Partout ils rencontrent des résistances.

Parce que les décideurs et porteurs de ces projets voudraient nous isoler, nous appelons au contraire à nous rassembler.

Parce qu’ils croient faire taire la résistance en vidant la zone nous réaffirmons que nous y sommes toujours, que nous y resterons, que nous sommes chaque jour plus nombreusEs. Ils peuvent détruire nos maisons, ils ne détruirons pas les liens qui s’y sont créés.

Rdv public à la Vache Rit à partir du vendredi 26/10, 21h et tous les matins à partir de 5h les 27/28/29 et les jours suivants si nécessaire.


Jeudi 25 octobre 2012

22h : à cette heure là, on croyait être tranquille, mais ils sont toujours au boulot au Limimbout. Les voisin-e-s ont essayé d’appeler la préfecture, les pompiers, et d’autres pour signaler les nuisances nocturnes sonores et olfactives … il leur a été répondu qu’ils n’avaient qu’à déménager …

20h : on apprend qu’ils ont (malencontreusement ?) embarqué une ruche en enlevant les gravats de la demi-sécherie détruite…. et dire qu’ils sont écolos….

19h15 : Et comme il n’y a pas qu’à NDDL que le PS expulse, on relaie l’appel à manif contre l’expulsion du Lieu Unique : Expulsion du Lieu Unique demain matin (vendredi 26) à partir de 6h ! appel à soutien et manifestation samedi à 15h

18h50 : entendu sur Radio Klaxon :  » pas de nouvelles particulières, alors on en profite pour vous remercier pour tous les vêtements, les mots d’encouragements, le vin, et le reste, reçus vous êtes formidables ! »

18h39 : 8 camion de la societé ABO sont en train de charger le reste de la maison au Liminbout

17h25 : les fosses noires sont libérées de leurs occupants en bleu/noir et le pain est prêt, merci au boulanger préferé !!!

17h14 : pas trop des nouvelles de la zone. On fait sortir nos espion-nes pour voir si ils-elles peuvent nous donner un peu plus d’idées sur la situation dehors …. :)

15h45 : un sit-in est en cours sur la route de la Boissière, la DDE a promis d’appeler la police.

14h10 : les flics font des contrôles (avec à priori fouille de véhicules) entre La Paquelais et les Ardillères. Ils sont aussi présents au carrefour de la route des Fosses Noires vers La Saulce et à pied dans les champs autour du croisement de la route des Fosses Noires côté Sabot.

13h36 : on en sait un peu plus sur ce qui se passe au Limimbout : dans la nuit, d’autres déchets d’amiante ont été déposés sur place, ce qui les oblige à traiter ces nouveaux déchets ! D’où l’arrêt du chantier pour l’instant …

11h50 : au Limimbout, depuis ce matin ils ont enlevé une benne de ferraille. La grue est arrêté depuis environ une demi heure mais le désamiantage semble continuer. Nombreux flics autour, et visite des RG dans la matinée

11h25 : une personne aurait été arrêtée il y a environ une heure à Vigneux

10h25 : La route des fosses Noires est bloquée par des gendarmes qui ne veulent laisser passer que les engins de traveaux (au moins du côté du moulin de rohanne)

9h00 : les travaux sont en cours sur la demie maison de la Sécherie qu’ils ont détruit, et au Limimbout

D’après le cabinet du préfet cité par Ouest France, tous ces travaux se déroulent parfaitement, et pourraient durer un certain temps ( 12 jours pour une maison du Pré-faillit … )

L’autre info de Ouest France, c’est que l’aéroport de Nantes fête les 50 ans de la ligne Paris-Nantes et que le trafic a augmenté de 5% … ça ressemble à de la provoc, non … ?

8h00 : reprise de la circulation policière : des convois de 5-6 fourgons signalés : en direction du Temple, en direction des Fosses Noires, de Vigneux, et 5-6 devant le Limimbout …

6h30 : pas de nouvelles des environs seulement des messages de solidarité qui s’accumulent dans la boite mail, des récits de passage de personnes venues partager un moment de luttes, et des montagnes de chaussettes sèches qui arrivent … même si la presse essaye de faire passer l’idée que les soutiens vont s’épuiser, on n’y croit pas !

………………………………………….

Jeudi 25 octobre 2012

Opération Escargot-Klaxon à l’entrée de NANTES contre les expulsions à Notre Dame des Landes et l’Ayraultport

Ce matin entre 7h et 8h30, un collectif morbihannais a organisé une opération « escargot-klaxon » à l’entrée de Nantes afin de protester contre les expulsions de celles et ceux vivant sur la ZAD (Zone d’Aménagement Différé, connue également sous le nom de Zone à Défendre) et contre la construction de l’aéroport à Notre Dame des Landes.

Ils avaient au préalable déployé des banderoles sur les ponts surplombant la N165 déclarant : « Ils expulsent, on klaxonne – Non à l’Ayraultport ! »

« Nous voulons encourager les Nantais à prendre le temps de réfléchir à ce qui se passe juste à côté de leur trajet quotidien. Le bocage magnifique qui longe la nationale risque de disparaître sous le béton pour un aéroport fanatiquement défendu par le Premier Ministre qui engloutirait plus de 1600 hectares de terres agricoles (alors que celles-ci manquent cruellement), provoquerait une augmentation gigantesque des émissions de gaz à effet de serre (alors que la catastrophe climatique guette) et coûterait un minimum de 360 millions d’euros d’investissement pour enrichir la multinationale Vinci. Les gens qui habitent sur la zone sont là pour la défendre, il est normal de les soutenir » a déclaré Claire Laroche, 34 ans, agricultrice.

Pour Thomas Guillaume, 53 ans, boulanger, « ce projet d’aéroport ne fait que démontrer que l’obsession de notre système pour le ‘toujours plus, plus vite, plus loin’, pour le profit à tout prix, aux dépens même de la vie. Ralentir pour proposer un autre mode de pensée et de vie est exactement ce que font les habitants de la ZAD depuis des années, cette opération escargot-klaxon les honore alors que le gouvernement tente de les criminaliser et de les expulser. »


Mercredi 24 octobre 2012

22h-23h : des flics ont été vus du côté d’une barricade vers la Gaité, et aussi une machine du côté de la Forêt de Rohane : la venue de gens aurait fait remonter la machine sur son camion !

19h : on dirait que la journée est finie …

Alors quelques bonnes nouvelles avant de dormir : près de 70 personnes se sont rassemblées à Saint Nazaire ce soir, contre les expulsions, l’aéroport, et le reste ! une grosse collecte de solidarité y a été faite ; vêtements, matériel pour reconstruire ….

la Pointe a été démurée la nuit dernière : (lu sur Indymedia) :

« On a voulu rentrer chez nous mardi soir à la Pointe, pas loin de Notre-Dame-des-Landes, et là on s’est aperçu qu’une bande de pourritures avait tout bouché les ouvertures avec des parpaings. On ne sait pas pourquoi ils ont fait ça mais ça nous a pris des heures à casser les parpaings pour pouvoir rentrer. »

« On dit qu’on ne sait pas pourquoi, mais on a peut-être quand même une idée. On n’a aucune preuve, mais ça pourrait bien être les methodes démocratiques de gens qui se croient tout permis parce qu’ils ont plein de pognon et qui espèrent qu’en virant les gens de chez eux, ils pourront aménager le territoire de façon à se faire encore plus de fric. On espère bien que ce genre de« blague » ne se reproduira pas parce que ça nous a trop saoulé de devoir se taper tout le ménage derrière. Si on chope les gens qui ont fait ça, ça va mal finir. »

et une nouvelle beaucoup moins réjouissante : on vient d’apprendre qu’une personne qui était présente à la Gaité hier, et dont un flic a voulu prendre l’appareil photo, souffre de fractures multiples de la main et a une ITT de 21 jours

17h56 : des flics sont dans le petit bois proche de la Gaité

17h50 : il y a eu du mouvement du côté des barricades de la Boissière, qui ont été mises en place pour tenter d’empêcher les camions benne de passer sur la route

16h14 : les travaux de désamiantage reprennent sur le toit au Limimbout. Une inspectrice du travail est passée : le travailleur sur le toit utilise maintenant un harnais et le conducteur du manitou s’est lui aussi protégé.

15h55 : au Limimbout, tout le chantier est bloqué ! Un camion benne venu chercher l’amiante n’a apparemment pas pu la charger et a dû repartir à vide. YEP !

15h50 : urgent : un employé de Vinci aurait besoin d’un taxi ! Cet employé accompagnait un ancien voisin venu chercher des affaires autour de ce qui fut sa maison (celle qui a été réoccupée vendredi dernier puis démolie), or sa voiture serait maintenant malheureusement endommagée. Notre voisin ne s’en porte pas plus mal !

15h15 : l’inspection du travail est arrivée sur place, le chantier a cessé immédiatement … PETITE VICTOIRE !

15h : l’inspection départementale du travail a été contactée au sujet des travaux de désamiantage en cours au Limimbout : ceux-ci se font sans protection des voisins vivant dans la maison mitoyenne (aucun cloisonnement de type bâche) et avec une protection incomplète du travailleur sur le toit (pas de lunettes de protection). Ils ont envoyé quelqu’un sur place.

14h43 : Un camion arrive au Limimbout avec une pelleteuse ; aux Fosses Noires à l’intersection avec la route de la Sècherie, aussi un camion de VINCI avec une pelleteuse.

14h23 : Les travaux de démolition continuent à La Gaité ; 2 camions-bennes & 2 camions de flics passent sur la route Vigneux-es Ardillères.

vers 14h : Un manitou se ballade sur les Fosses Noires vers La Saulce

13h35 : Au Liminbout, c’est la pause du midi. Les travaux de désamiantage sont toujours en cours, bien entourés par des filcs, et quelques camarades sont sur place.

13h : On entend toujours les engins continuer la démolition de La Gaité

12h39 : renfort de keufs vers la Boissières

12h13 : confirmation : les travaux au Liminbout ne sont pas tout a fait sécurisé, il n’y a pas de bâches entre la maison même et cela de voisin !! Qui devrait rendre les chantier illégal !! On appelle l’inspection du travail pour signaler et leur demander s’ils sont au courant des opérations de désamiantage et s’ils ont prévu de passer sur place pour vérifier la conformité du chantier. Si sur place vous voyez des choses louches, prenez des photos. ….

APPEL aux gens vers Liminbout ou la Gaité : En gros, si vous êtes sur place et que vous voyez des ouvriers travailler sans protection (combinaisons et masques) et manipuler à l’air libre des matériaux amiantés, le chantier est illégal. De plus, un plan de retrait (document qui explique la façon dont va se dérouler le désamiantage) doit être déposé 5 semaines avant le chantier auprès de l’inspection du travail, de la CRAM (Caisse Régionale d’Assurance Maladie) et de l’OPPBTP (Organisme Professionnel de Prévention du Bâtiment et des Travaux Publics). Précisions : pour un désamiantage, la zone à désamianter doit être confinée (installation de grandes bâches autour du bâtiment à désamianter pour que les fibres d’amiante ne se disséminent pas), les ouvriers doivent être entièrement protégés (combinaisons, masques, etc.), ils doivent de plus passer dans 3 (ou 5 suivant les cas) SAS avant de rentrer/sortir de la zone à désamianter où ils s’habillent/se déshabillent, jettent leur matériel de protection à usage unique, etc.).Si vous ne voyez pas tout cela, un inspecteur du travail est habilité à faire arrêter le chantier au nom du Code du Travail et de la protection des personnes (ouvriers notamment).

11h18 : barrage filtrant vers la Bossière

A SUIVRE aussi : EN DIRECT DU TRIBUNAL DE NANTES : audience expulsion NDDL

11 h : les travaux continuent au Liminbout et a Gaité, ca circule pas entre Boissières et l’Epine. Une camion benne était vu entre Paquelais et Ardillières

10h21 : il y a des manifestants au Liminbout. La maison n’est pas encore attaqué, ils sont en train d’enlever l’amiante.

10h18 : l’Hélico arrive,

« On a réussi à interrompre une émission de France Info pour lire un communiqué : http://www.franceculture.fr/player/… C’est passé en direct. Vous entendrez l’intervention aux alentours de 15mn30, dans l’émission L’invité des matins 2ème partie » [

10h12 : Camions bennes avec des gendarmes vus entre la Boissière et L’Epines. Probablement pour nous prendre la reste de la Gaité, des bouts des murs avec nos messages dessus….

Entre temps on s’amuse aussi a lire la Presse, voila un petit extrait : « …Ce mardi, elle et ses amis avaient ainsi pour armes… les vaches du voisin, qu’ils ont fait courir, puis détourner, vers les gendarmes. Ces derniers les ont effrayées à coups de sirène et de gyrophare. » Avoir vécu la situation, on peut plutôt constater que les seules vivantes effrayées dans cette scenario s’était les gendarmes. Un peu plus tard a l’absence de presse, c’était aussi les gendarmes qui ont coupé la clôture de champ de vache avec le résultat qu’il avais une bonne parti de cela sur la route. Bravo les gendarmes !!

9:56 : les maisons se font détruire, mais nous serons toujours là et sont en train de préparer plein de choses pour les journées qui viennent !! Loin de renoncer notre résistance : chaque lieu de détruit va avoir une réponse fort et inattendu !

9h33 : Liminbout – confirmation, ils ont commencé de détruire ma maison ar arrière vers le cage de lapin. Gaité : on entends de bruite de machines qui travaille pour finir leur sale boulot de hier.

9h13 : il y a 3 camion bennes de la Paquelais direction Ardillières.

8h58 : Liminbout : il semble la maison sera détruit, il y a le manitou, camion blanc et remorque comme hier a la Gaité. A la Gaité ou quoi en reste de cela, il y a aussi des activités, du coup les flics ont mise en place des barrages a l’Epines et la Boissière. Impossible de passer entre Notre dame des Landes – La Paquelais

8h39 : pas seulement 4 fourgons, aussi un voiture et un camion avec des chiens qui garde des gm, ou l’inverse, qui sait… Ils ont dit sur place de vouloir faire des travaux dans la maison

8h33 : Au Liminbout il y a 4 fourgons GM

8h12 : convoi de 18 fourgons accompagné d’un agent de démolition et camion benne direction Notre dame des Landes

8h06 : un convoi de 2 voitures de keufs, 1 petit et une grande grue sur la route entre La Paquelais et Ardillières, accompagné de trois camions de benne

8h12 : 18 fourgons de gendarmes, un agent de démolition et un camion benne se déplacent direction Notre dame des Landes

8h00 : ils se déplacent quelques patrouilles direction Pré Faillit

7h50 : bah non, ils sont là, il y a beaucoup des keufs au carrefour des Ardillières en direction Temple de Bretagne ( Pré Faillit )

7h30 : tout est calme pour l’instant, il est tôt le matin, il fait encore noir dehors. Sera aujourd’hui un jour de repos ? Nan, leur sale boulot n’est pas fini, loin de ça,….parce que ON EST ENCORE LA, ON VIE ICI, ON RESTE ICI :)


121023131228039_56_000_apx_470__1_ dans - Aéroport Notre Dame Des Landes

Mardi 23 octobre 2012

17h35 : les gens qui voulaient reconstruire à la Préfaillite n’ont pas pu le faire à cause des flics. Apparemment les copains sont repartis sans encombre.

16h10 : la destruction de la Gaité commence. Le toit est vite détruit et rapidement il ne reste plus que des ruines de cette maison. C’était la 1ère occupée après le Camp Action Climat de 2009 qui avait relancé la dynamique d’occupations. Une dizaine de personnes y vivaient et y accueillaient les copinEs de passage sur la ZAD. C’était un lieu vivant, chaleureux, loin d’être insalubre. La maison aurait fêté ses 100 ans en 2014. Quant à la grange attenante, également détruite, elle accueillait un freeshop bien rempli et parfois des concerts et des réunions. Mort aux vaches !!!

16h05 : concernant les trois personnes arrêtées hier midi vers les Fosses noires : elles ont accepté de passer en comparution immédiate et vont être relachées dans les minutes à venir, des gens vont les chercher. L’une a 400 euros avec sursis pour refus d’ADN et d’empreinte ; on attend le rendu pour les deux autres.

15h55 : du côté de la Gaité, un paysan a vu les gendarmes mobiles couper les barbelés et pousser les génisses hors du champ.

15h45 : à la Préfaillite, une reconstruction est en cours. Les gendarmes ont autorisé deux personnes à récupérer des gravats mais ont interdit l’accès à d’autres. Les flics protègent actuellement le tas de gravats. Vous êtes les bienvenu-e-s pour rejoindre le lieu.

14h10 : des renforts de gendarmes arrivent à la Gaité. La moitié du hangar est« désamiantée ». Bonne nouvelle : ils ont embourbé leur nacelle, et en essayant de la sortir ils ont embourbés leur manitou téléscopique… du coup ils sont bloqués !

14h : point légal : on a connaissance de 6 arrestations hier : • 1 personne qui auraient été arrêtée vers les Fosses Noires hier vers 10h aurait été relâchée vers 17h30 hier.
• 1 personne arrêtée aux Fosses Noires hier a été relâchée hier vers 16h.
• 3 personnes (dont deux filles) qui auraient été arrêtées aux Fosses Noires seraient toujours en garde à vue à la gendarmerie de Sautron.
• 1 personne arrêtée hier a passé la nuit à Sautron et passerait en compaution immédiate aujourd’hui.

13h55 : plusieurs charges et contre-charges ont eu lieu autour de la Gaité. Les camarades sont repoussés vers l’ouest mais sont toujours bien là. Les flics semblent vouloir faire des arrestations ciblées avec des unités mobiles. La presse est sur place.

13h30 : environ 80 personnes sont maintenant autour de la Gaité, et comptent bien faire durer la destruction du hangar le plus longtemps possible ! Ca charge du côté du champs de maïs, mais c’est plus calme de l’autre côté.

12h50 : les flics détruisent en fait le hangar près de la Gaité. Des camarades sont sur place avec notamment une battoukada et motivé-e-s, n’hésitez pas à les rejoindre.

12h20 : il y a des camarades autour de la Gaité. Ils seraient encerclés par les flics, qui sembleraient gazer. Vous êtes les bienvenus pour les rejoindre.

12h : Bel Air est toujours en cours de murage et la Gaité en cours de « traveaux » mais toujours debout, des gens sont sur place à la Gaité.

Vinci affirme sur Facebook qu’ils ne font que leur travail de façon écolo et sympa en plus.

10h50 : des travaux semblent toujours en cours à Bel-Air (murage comme annoncé ce matin ?), et toujours à la Gaité (démolition). Il y a toujours des mouvements de flics sur la zone… et de notre côté, il y a toujours du monde et de la résistance !

Une petite info pour le plaisir : jusqu’a présent, l’opération César aurait coùté 500 000 € et mobilisé 1200 flics… d’après Presse Océan

9h20 : la démolition de la Gaité est en cours

8h40 : le carrefour des Ardillères est bloqué par les flics en direction des planchettes. Plusieurs camions de gendarmes sont postés sur la route entre les Ardillères et les Planchettes. Un convoi avec des engins de travaux a été vu en direction de Notre-Dame.

8h30 : un autre convoi comprenant 2 pelleteuse et un gros camion a été aperçu à l’est de la zone. Le maire de Notre-Dame aurait trouvé un acheteur pour la maison de Bel’Air.

8h20 : trois camions benne, une pelleteuse et un manitou escortés par des gendarmes vus à l’ouest se dirigent vers la zone

Source:
http://www.reporterre.net/spip.php?article3379 


 

 

Laisser un commentaire

 

lycroc |
tanguyreve |
foclermont |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | collectifeauequitablelille
| Love cougar - Pour les amou...
| ccomvousvoulez