- Non, je ne serai pas complice de la destruction du paysage de Notre Dame des Landes

Posté par admin le 3 novembre 2012

 

Non, je ne serai pas complice de la destruction du paysage de Notre Dame des Landes

03-11-2012 11:35 – 128 visites – Tribune libre – Ecrit par river – Lire son flux

 

 

 

Je vais me positionner en casseuse de rêves…

 

Moi-même, j’ai toujours rêvé des voyages, des aventures, des excursions, j’ai voyagé avec Jack London dans le Grand Nord et avec Saint Exupéry dans le Grand Sud, si j’ose dire,

j’ai parcouru la Russie de long en large avec Michel Strogoff, et la Chine avec les Tribulations,

j’ai même chassé la baleine… pauvre Moby Dick.

 

Je rêve de voyages devant J’irai dormir chez Vous et Echappée Belle.

 

Je me passionne pour les grandes balades désertiques, et dans un autre ordre d’idée, comme beaucoup de filles j’ai pensé qu’hôtesse de l’air devait être un beau métier.

 

Plus tard, en ce qui concerne l’hôtesse de l’air, j’ai constaté sur un vol Paris-Biarritz, que serveuse dans un bar y ressemblait fortement. Se faufiler entre deux rangées de fauteuils, servir les gens en se faisant reluquer l’arrière-train,  on peut le faire sur terre, sans être licenciée en plusieurs langues étrangères ou avoir un passeport recouvert de tampons internationaux.

 

Encore tout récemment, je me suis régalée à la lecture de la vie d’Hélène BOUCHER, et j’ai à portée de main un livre sur MERMOZ.

 

Ces jours-ci, j’ai suivi discrètement l’aventure d’un coureur à pieds qui était engagé pour le Marathon de New York.

Un rêve pour lui qu’il a chèrement mérité après un entrainement intensif et des centaines de kilomètres de bitume. Un rêve qui allait enfin se réaliser…. c’était compter, pour 2012, sans Sandy, et la fierté des américains à attendre l’avant-veille pour annoncer l’annulation du fameux Marathon de New-York 2012. Le coureur a réussi à prendre l’avion et atterrir à la Grosse Pomme, et ce vendredi soir, c’est la déconfiture (ou la compote totale): annulation du Marathon. J’en profite pour ne pas féliciter les organisateurs de ne pas s’être soucié des frais engagés par les « étrangers »; j’estime que la décision prise au dernier moment aurait pu l’être dès le lendemain de la tempête… mais on est Américains ! yes we can !!

 

Et puis aujourd’hui, je lis l’article d’un rédacteur sur C4N, qui raconte la belle aventure envisagée par son ami.

C’est beau, j’avoue, j’admire, et je rêve avec lui et surtout avec son ami. Et, si l’aventure est visible quelque part, j’irai la suivre.

 

J’ai quelqu’un dans ma famille qui ne trouve pas de quoi s’amuser suffisamment dans sa région pour les réveillons du jour de l’An. Cette personne prend donc l’avion pour aller festoyer, et cela fait trois années de suite…

C’est bien, je comprends que l’on ait envie de changer de l’ordinaire, de vivre autre chose…

 

Et puis, mes rêves de jeunesse malheureusement émoussés par la vie, ma prise de conscience citoyenne, cette vilaine conscience raisonnable casseuse de rêve… trouve que tous ces rêves et ces aventures sont chers payés par la planête, par d’autres citoyens, par d’autres personnes à qui l’ont va supprimer leur rêve, leur vie, leur pays…

 

J’ai lu quelque part l’impact d’un vol aérien. Je me dis qu’aujourd’hui on prend l’avion comme on prend un taxi. Je me dis que parfois il y a beaucoup de filets blancs dans le ciel et me demande où vont donc tous ces gens… je me dis que les pistes goudronnées, et les lâchers de kérosène dans l’atmosphère…. je me dis… que je n’ai pas envie d’être complice.. juste pour… réaliser un rêve d’enfant ou d’adulescent…

Non, je n’irai pas en vacances au Canada, même si, le Canada, ça doit être magnifique…

Non, je n’irai pas en vacances à Marrakech, même si, oui, un trekking dans le désert, j’y ai songé un moment…

 

Je me dis que mon voyage extraordinaire, je peux le faire, à pieds ou même à vélo, en France et en Europe, sans passer par la case « AEROPORT ».

 

Je me dis que….. je ne veux pas être complice de ce qu’il se passe actuellement à côté de Nantes, et dont les médias télévisuels ne se font guère échos, puisqu’ils sont figés de l’autre côté de l’Atlantique, envoyant par wagons, wagons ? non avions entiers des reporters internationaux….

Mais pour ce qui se passe en France, c’est « SILENCE RADIO », la tour de contrôle ne répond plus.

 

Non, je ne serai pas complice, par ma façon de vivre,  de la destruction du paysage de NOTRE DAME DES LANDES.

 

 

N.B./ L’article de Madalen:   http://www.come4news.com/aeroport-de-notre-dame-des-landes-du-rififi-293927

 

et pour le voyage extraordinaire, celui qui me vient à l’esprit, outre le Tour de France à pied de deux picards, il y aussi celui de Nathalie que les lecteurs de C4N ont pu suivre :   http://www.come4news.com/le-tour-de-france-pour-une-maternite-12ieme-semaine-347664

 

 

Source:
http://www.come4news.com/non,-je-ne-serai-pas-complice,-par-ma-facon-de-vivre,-de-la-destruction-du-paysage-de-notre-dame-de-87637

Laisser un commentaire

 

lycroc |
tanguyreve |
foclermont |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | collectifeauequitablelille
| Love cougar - Pour les amou...
| ccomvousvoulez