- EUROVEGAS – AUBAINE OU CARNAGE ?

Posté par admin le 1 décembre 2012

.

Vendredi 30 novembre 2012

Adelson-EurovegasSi Macao était l’enfer du jeu d’après Maurice Dekobra dans son livre, aujourd’hui pour l’Espagne c’est un peu l’enfer tout court. Marasme économique, Europe sur le dos et un taux de chômage qui fait penser que la France est un oasis de bien être et la Mecque du travail pour tous.

 

Le fait que Sheldon Adelson ait préféré Madrid à Barcelone ne doit pas changer grand-chose quant aux espoirs apportés par la création « d’EuroVegas », si pour l’investisseur la décision a été difficile, il est encore plus difficile pour lui de visualiser l’économie Européenne et a fortiori la santé Espagnole dans un soutien a ce projet.

 

La décision a été repoussée à plusieurs reprises pour évaluer les possibilités d’avancement en la matière par le pays. Ce super complexe touchant au jeu et à l’hôtelier (6 casinos, 12 hôtels et des aménagements tiers touchant aux loisirs), le tout étant estimé aux alentours de 22 milliards de Dollars. Le choix d’une ville plutôt que l’autre ne répondrait elle pas tout simplement à un pragmatisme géographique et au fait qu’il sera plus facile d’attirer les gamblers Nord-Africains qui gagneront ainsi quelques kilomètres non négligeables et des coups de transports moindre qu’ils pourront ainsi consacrer plus au budget au jeu ? Le groupe Las Vegas Sands, propriété du magna US avait fait état des doutes sur la faisabilité il y a quelques semaines et ce malgré l’engagement gouvernemental Espagnol et toutes les synergies mises en places. le-vegas-europeen

 

Il faut garder en tête que Vegas Sands n’aurait dans les faits pris pour engagement « seulement » 35% des fonds nécessaires, le reste étant à la charge du contribuable Espagnol et de son pays. Si ce dernier par représentation de ses gouvernants actuels qui se sont félicités de cette nouvelle, génératrice d’emplois et pôle d’attractivité en plus pour son activité tourisme (qui est déjà à plus de 10% du PIB du pays et qui aurait enregistré une hausse cet été de plus de 4%). Le retour sur investissement pourra être toutefois conséquent.

On envisage 200000 emplois créés et aux alentours de 10-15 milliards d’euros de revenus.

 

L’Espagne prévoit dans les faits de recevoir toujours plus de touristes étrangers, il faut savoir qu’en 2012 plus d’un espagnol sur deux n’a pas utilisé de prestation touristique dans son pays, faute d’argent. Le prix moyen de la nuitée chute régulièrement (on peut voir le lien avec l’accroissement de la fréquentation par les européens qui cherchent des « bons plans vacances ») et nul doute qu’un projet de l’envergure d’un Vegas Européen sera attractif pour un grand nombre de pays et pourra développer un pôle bien spécifique de rentabilité.

 

Si on reprend un peu les faits actuels, avec le cas Suédois, les Isildurs et concitoyens auront tout intérêt à venir piller Madrid plutôt que de grinder localement du fait de la non imposition des gains intra-communautaire. Pour rappel sur le personnage, Sheldon Adelson apparait dans le top 15 des plus grandes fortunes du monde et dirige en plus de Vegas Sands des installations à Singapour et Macao (aurait-il lu le livre ?). Il dirige son « royaume » tel le roi qu’il est en imposant ses conditions !

 

Ainsi, il aurait reçu une réponse positive à tous ses désidératas pour implanter une brique de son empire. Exonération d’impôts sur le jeu, pas de cotisations sociales dans un premier temps (la durée nous est inconnue), pas de taxes environnementales (ou plutôt celle qui sont au dessus de celle étatique seront prises en charge par le pays), pas de TVA pendant 10 ans (pour rappel elle est de 21% là bas), adaptation du code du travail local à celui qu’il connait et pratique aux USA avec nombre d’aménagements, les terrains à bâtir feront partis de la dote concédée par le gouvernement centre-droit de Mariano RAJOY. Il va encore plus loin en souhaitant déroger non seulement au droit qu’il connait mais aussi à celui pratiqué de notre coté de l’océan.

 

2398483_f520.jpgMineurs, dépendants, interdits de casinos, tous doivent être les bienvenues ! Nul doute ici qu’il n’aura pas gain de cause sur toute la ligne – l’Europe ayant son mot à dire – mais que en gonflant les enchères il pourra obtenir plus que si il avait uniquement produit des demandes standards. Il a reçu des soutiens inattendus et notamment d’un parti qui devrait être contre tous ces éléments et le jeu en lui-même, en la personne de Esperanza Aguirre, conservatrice et Catholique qui a dit haut et fort que « s’assoir sur certains de ses principes pour que la moitié des Madrilènes au chômage puisse gouter aux joies de l’emploi ne lui posait pas de problème et qu’elle était disposé à le faire ».

 

Evidemment d’autres voix se sont faites entendre et l’opposition y est allé de sa diatribe en déclarant que le plan établi n’avait rien à voir avec une économie productive et honnête et dans la foulée s’est lancé « eurovegasno sur blogspot » qui a mis en route la semaine contre EuroVegas du 24 novembre au 2 décembre.

 

Ce blog dénonce, pelle mêle, les impacts au niveau de la communauté en tentant de générer un nouveau paradis fiscal en plein territoire Européen, les modifications de la législation Espagnole, arguant le manque de transparence et que le projet est caduque avant son lancement pour lutter contre la crise ambiante. L’affaire n’est donc pas encore dans le sac et l’annonce de Madrid peut aussi être vue de par l’allégeance de son Maire, madame Ana Botella qui est issue du même parti politique que le président en place et il sera donc plus facile de manipuler tout cela pour parvenir aux buts escomptés. Je finirai sur le fait que rien n’est fait et loin s’en faut, on ne sera pas près d’allé faire un petit tour à Madrid pour se croire à Vegas, et si cela se fait, les WSOP-E prendront-ils place là bas ou les verront nous encore chez nous ? Le poids de l’argent dans une économie morose peut bouger des montagnes mais sincèrement aux vues des demandes du sieur Sheldon, je ne sais pas si le projet mérite autant de sacrifices.

 

Chacun pensera ce qu’il veut de son coté, à titre personnel, je me vois bien aller faire un tour à Vegas (en Espagne) pour mes 50 balais (il faut bien prendre en compte les délais hein) mais pas au prix du déni d’une part de l’être humain.

 

Que sera ce super-complexe? Je n’en sais rien, mais la question de pose !

vegas avion nuit

sdf_100.jpg

AVATAR  MANUEL ANTUNES  - LKTEAM.FR

.
Source:
http://lkteam.over-blog.fr/article-eurovegas-aubaine-ou-carnage-112981976.html 
.
.

Laisser un commentaire

 

lycroc |
tanguyreve |
foclermont |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | collectifeauequitablelille
| Love cougar - Pour les amou...
| ccomvousvoulez