- Center Parcs à Vielsalm: Ecolo dit nonà une usine à touristes.

Posté par admin le 3 février 2013

.
Reprise à but informatif:
.

23/01/2013

Center Parcs à Vielsalm: Ecolo dit nonà une usine à touristes.

Le tourisme de masse, Ecolo n’apprécie pas. Ce qui était vrai au début des années 90, date d’ouverture du Sunparks, sur fond de colère verte, l’est toujours aujourd’hui. La preuve, au récent conseil communal de Vielsalm.

<br />
«Il faut que l’outil continue à fonctionner<br />
», a dit le maïeur.<br />
 » width= »450″ height= »300″ /></span><span style=N.L.

«Il faut que l’outil continue à fonctionner », a dit le maïeur.

Le projet de Center Parcs, imaginé pour dynamiser le village de vacances de Golonfa, en perte de vitesse, avec une fréquentation qui, ces dernières années, ne dépasse plus 50 %, ne trouve pas davantage grâce aux yeux des écologistes. « Ce projet qui vise notamment à augmenter le standing des 350 chalets, à ouvrir un spa au château, à aménager dans le hall sportif une plaine de jeux couverte, bref, à encore augmenter le nombre de services, aura un impact négatif sur la région », a déploré Catherine Desert (Ecolo). «Les vacanciers vivront en autarcie. Les retombées seront encore plus réduites sur l’économie locale. »

De l’avis de son colistier François Rion, si changement de concept il y a, en 2014, comme annoncé, il faudra veiller «à créer une synergie entre les commerces de Vielsalm et cette usine à touristes». «Le secteur Horeca est moribond à Vielsalm», a-t-il enchaîné. «S’il y a une relance du village de vacances grâce à la création d’un Center Parcs, vous devrez vous débrouiller pour rétablir le commerce salmien A fortiori, l’augmentation, à moyen terme, de la capacité d’hébergement, avec la construction de nouveaux « cottages » sur le site de 34 hectares, n’est pas ce que souhaitent les Ecologistes, adeptes du tourisme diffus et intégré. «Nous nous battons pour réaliser la première phase qui représente un investissement d’environ 28 millions d’euros. La deuxième phase n’est pas essentielle», a tempéré le bourgmestre et président d’Idelux Elie Deblire (cdh). Il a ajouté qu’il fallait tout mettre en œuvre pour que l’outil continue à fonctionner. Selon lui, la fermeture serait dramatique précisément pour l’économie locale. «Que seraient l’Horeca et le commerce à Vielsalm sans le Sunparks ? », a réagi le conseiller Jacques Gennen (PS).

« Nous devons nous réjouir que le groupe français Pierre et Vacances envisage d’investir plusieurs dizaines de millions d’euros dans ce domaine car la région Ardenne reste attractive. » La demande de financement de quatre millions d’euros d‘Idélux, propriétaire du château et du hall sportif, a interpellé Christophe Bleret (I.C.) «Comment calculez-vous la répartition entre la commune et l’intercommunale ?», a-t-il demandé. «Le calcul n’a pas encore été fait. La Région devrait intervenir à hauteur de 3 millions d’euros. Il resterait 1 million à financer par Idelux, la commune et la Province», a-t-il conclu.

(sudpresse.be)

.
Source:
http://vielsalm.blogs.sudinfo.be/archive/2013/01/23/center-parcs-a-vielsalm-ecolo-dit-nona-une-usine-a-touristes.html 

.

.

.

Laisser un commentaire

 

lycroc |
tanguyreve |
foclermont |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | collectifeauequitablelille
| Love cougar - Pour les amou...
| ccomvousvoulez